Comment sélectionner un brasseur d’air silencieux ?

Dans la gamme très variée des ventilateurs domestiques, le brasseur d’air est certainement celui qui délivre la plus grande puissance. Mais cette capacité de ventilation ne se fait pas toujours en silence. Il est donc important de choisir un brasseur d’air silencieux pour ne pas subir de nuisances sonores.

Quelques précautions d’usage sont nécessaires pour être assuré d’acheter un brasseur d’air puissant et silencieux à la fois. Son débit d’air étant nettement supérieur aux autres ventilateurs, il est susceptible de générer du bruit plus important lorsqu’il tourne à vive allure. Pour vous prémunir de ces contrariétés acoustiques et limiter les décibels, vous devez notamment veiller à la qualité de fabrication de ce ventilateur de sol. Ici, vous trouverez toutes les informations utiles pour faire le meilleur choix en respectant votre budget.


Combien de décibels pour un brasseur d’air silencieux ?

Certains brasseurs d’air bas de gamme génèrent un bruit désagréable lorsqu’ils tournent à pleine vitesse. Le mouvement de l’air combiné aux vibrations entraîne parfois de sérieuses nuisances sonores. Les matériaux de piètre qualité utilisés pour la fabrication ont également tendance à amplifier le bruit.

Pour choisir un brasseur d’air silencieux, reportez-vous à la fiche technique. Très souvent, elle précise le niveau sonore de l’appareil exprimé en décibels (dB). Cette valeur varie de 50 à 70 dB selon les modèles.

Dans le meilleur des mondes, vous devriez opter pour le ventilateur qui affiche le minimum de décibels quand il brasse l’air à toute vitesse.

Quelle hélice pour un brassage d’air silencieux ?

Sur un brasseur d’air basique, les matériaux employés ne sont pas toujours à la hauteur des exigences en matière d’acoustique. Un niveau de décibels élevé est le signe révélateur que l’hélice peut potentiellement faire du bruit en tournant.

Malheureusement, cette donnée technique n’est pas explicite sur les étiquettes. Alors, pour palier à cette absence d’information, l’astuce consiste à demander à tester l’appareil sur place avant de l’acheter. Un vendeur professionnel répondra volontiers à cette requête légitime.

Si cela n’est pas possible, optez de préférence pour un brasseur d’air avec des pâles métalliques (en aluminium par exemple) car, bien souvent, elles concourent à une ventilation presque inaudible. Plus robustes, elles ont aussi une durée de vie plus longue.

Evitez de choisir un brasseur d’air avec une hélice en plastique. Cette dernière a tendance à générer davantage de vibrations et, de fait, à provoquer un plus grand vacarme quand elle tourne.

Par ailleurs, retenez que la conception aérodynamique des pâles ainsi que leur nombre participent à la réduction des nuisances acoustiques. Outre le fait que la forme de l’hélice a une importance décisive, la quantité de pâles qui la compose est tout aussi importante.

Un brasseur d’air avec peu de pâles possède un moteur puissant pour pouvoir tourner plus vite. Il produit davantage de bruit. A l’inverse, un appareil possédant plus de pâles tourne moins vite et se révèle plus silencieux pour le même effet de refroidissement. Notez qu’un modèle standard possède 3 pâles.

Comment avoir un brasseur d’air moins bruyant ?

Pour ne pas être embêté par le bruit, pensez à installer le brasseur d’air sur un revêtement capable d’amortir les ondes sonores comme un tapis ou une moquette.

Evitez en revanche de le placer sur du carrelage. Ce matériau est connu pour propager le son dans la pièce. Dirigez aussi le ventilateur vers le plafond pour que le flux d’air n’occasionne pas d’autres nuisances sonores en percutant les objets.

Achetez un brasseur d’air doté de plusieurs vitesses afin de pouvoir gérer le débit d’air à votre convenance. Cet appareil est toujours plus discret lorsqu’il tourne à bas régime car le frottement des pâles de l’hélice avec l’air est moins prononcé. En choisissant le niveau de réglage le plus faible, vous profiterez d’un flux d’air agréable et n’aurez pas à supporter de tohu-bohu.

Enfin, un mauvais montage pouvant être la cause de bruit, vérifiez que les éléments qui constituent le brasseur d’air sont correctement fixés les uns aux autres. Il suffit parfois de resserrer une ou deux vis pour le rendre presque mutique.

Quel prix pour un ventilateur de sol silencieux ?

Le prix est un indice de silence auquel il faut être attentif. En effet, un brasseur d’air silencieux affichera souvent un tarif supérieur à un produit d’entrée de gamme.

Mieux conçus, les matériels plus onéreux offrent l’assurance d’un meilleur confort d’utilisation. Pourquoi ? Parce qu’ils utilisent des composants et des matériaux de haute qualité qui contribuent à les rendre moins sonores.

Leurs performances acoustiques surpassent de loin les modèles les moins chers. Les hélices et les moteurs sont optimisés pour offrir un calme olympien en éliminant les bruits parasites.

Les produits proposés dans notre sélection de décembre 2022 affichent des performances séduisantes sur le critère du silence. N’hésitez pas aussi à consulter les avis des acheteurs pour vous en convaincre. Ainsi, vous n’aurez pas besoin de perdre votre temps à égrener les différents sites internet.


Pourquoi privilégier un brasseur d’air silencieux ?

Plus économique qu’un système de climatisation et moins encombrant, le brasseur d’air a l’avantage de se poser simplement sur le sol. C’est pourquoi on l’appelle parfois ventilateur de sol. En fonction des activités de la journée, il passe d’une pièce à une autre sans aucune contrainte. Mais il y a des endroits où le brasseur d’air se doit d’être le plus silencieux possible. Dans une chambre ou dans un bureau, le bruit ne doit pas parasiter l’atmosphère reposante ou studieuse de la pièce.

  • La chambre à coucher

    C’est le cas de la chambre à coucher par exemple. Dans cette pièce, le silence est la condition sine qua non pour se reposer sereinement. Si vous souhaitez profiter d’un flux d’air rafraichissant sans l’inconvénient du bruit, il vaut mieux disposer d’un brasseur d’air ultra-silencieux au pied de son lit. A défaut, même réglé sur la vitesse la moins rapide, il risque de vous empêcher de dormir. La seule solution sera alors de l’éteindre et de passer la nuit dans une chaleur étouffante.

  • Le bureau

    Dans un bureau, travailler en été avec un brasseur d’air bruyant est un désagrément qui alimente le stress. Les frottements mécaniques et les bourdonnements électriques sont à proscrire dans un environnement de travail. Pour rester concentré à la tâche, il est plus supportable d’entendre un léger ronronnement. Heureusement, la quiétude est une promesse que peut tenir un ventilateur brasseur d’air silencieux.