Comment sélectionner un brasseur d’air silencieux ?

Dans la gamme très variée des ventilateurs domestiques, le brasseur d’air est certainement celui qui délivre la plus grande puissance. Mais cette capacité de ventilation ne se fait pas toujours en silence. Il est donc important de choisir un brasseur d’air silencieux pour ne pas subir de nuisances sonores.

Quelques précautions d’usage sont nécessaires pour être assuré d’acheter un brasseur d’air puissant et silencieux à la fois. Son débit d’air étant nettement supérieur aux autres ventilateurs, il est susceptible de générer du bruit lorsqu’il tourne à vive allure. Il faut notamment veiller à la qualité de fabrication pour limiter les décibels.


Quels paramètres pour un brasseur d’air silencieux ?

Certains modèles bas de gamme génèrent un bruit désagréable lorsqu’ils tournent à pleine vitesse. Le mouvement de l’air combiné aux vibrations entraîne parfois de sérieuses nuisances sonores. Les matériaux de piètre qualité utilisés pour la fabrication ont également tendance à amplifier le bruit.

Pour choisir un brasseur d’air silencieux, reportez-vous d’abord à la fiche technique. Elle précise le niveau sonore de l’appareil exprimé en décibels (dB). Cette valeur varie de 50 à 70 dB selon les modèles. Un nombre important de décibels indique que l’hélice peut potentiellement faire du bruit en tournant.

Malheureusement, les vendeurs ne précisent pas toujours le niveau sonore sur les étiquettes. Pour palier à cette absence d’information, vous pouvez demander à tester l’appareil avant d’acheter. Si cela n’est pas possible, optez plutôt pour un brasseur d’air avec des pâles métalliques. En effet, le plastique a tendance à générer davantage de vibrations et à provoquer plus de bruit !

Le prix est également un facteur à prendre en compte. Un brasseur d’air silencieux affichera souvent un tarif supérieur à un produit d’entrée gamme. Mieux conçus, les matériels plus onéreux offrent souvent l’assurance d’un meilleur confort d’utilisation.

Les produits proposés dans notre sélection ci-dessus affichent des performances séduisantes sur le critère du silence. N’hésitez pas à consulter les avis des acheteurs pour vous en convaincre.

Enfin, pour réduire le bruit, pensez à installer le brasseur d’air sur un revêtement capable d’amortir les ondes sonores comme un tapis ou une moquette. Evitez en revanche de le placer sur du carrelage. Ce matériau a tendance à propager le son dans la pièce. Dirigez aussi le ventilateur vers le plafond pour que le flux d’air n’occasionne pas d’autres nuisances sonores en percutant les objets.

Pourquoi privilégier un brasseur d’air silencieux ?

Plus économique qu’un système de climatisation et moins encombrant, le brasseur d’air a l’avantage de se poser simplement sur le sol. C’est pourquoi on l’appelle parfois ventilateur de sol. En fonction des activités de la journée, il passe d’une pièce à une autre sans aucune contrainte. Mais il y a des endroits où le brasseur d’air se doit d’être le plus silencieux possible.

C’est le cas de la chambre à coucher par exemple. Dans cette pièce, le silence est la condition sine qua non pour dormir sereinement. Si l’on veut profiter d’un flux d’air rafraichissant sans l’inconvénient du bruit, il vaut mieux avoir un brasseur d’air ultra-silencieux au pied de son lit.

Dans un bureau, travailler en été avec un brasseur d’air bruyant est un désagrément qui alimente le stress. Les frottements mécaniques et les bourdonnements électriques sont à proscrire dans un environnement de travail. Pour rester concentré à la tâche, il est plus supportable d’entendre un léger ronronnement. Heureusement, la quiétude est une promesse que peut tenir un ventilateur brasseur d’air silencieux.