Quels critères pour acheter un brasseur d’air efficace ?

Opter pour un brasseur d’air est une solution pratique et économique pour respirer un peu quand les températures estivales surchauffent votre logement. L’utilité de ce ventilateur de sol réside dans sa capacité à faire circuler l’air de la pièce afin d’aérer et rafraîchir l’atmosphère ambiante. Il s’agit d’une alternative de refroidissement fort appréciable pour ne plus étouffer de chaleur lors d’une canicule.

Brasseur d'air au sol

A la différence d’un climatiseur, le ventilateur brasseur d’air est très peu gourmand en électricité. Son fonctionnement ne viendra pas alourdir vos factures d’énergie. C’est un point fort si votre but est de maitriser au mieux votre budget.

Et si vous possédez déjà une climatisation, il peut très bien s’utiliser en complément pour faire baisser la consommation de courant. En effet, le brasseur d’air contribue à réduire le déclenchement du climatiseur en favorisant une meilleure distribution de l’air froid qui s’accumule au sol.

De même, ce ventilateur de sol peut aussi compléter la circulation d’air chaud d’un chauffage en hiver. L’efficacité énergétique devient alors maximale en toutes saisons.


Concernant son installation, rien de plus simple ! Il se pose tout bêtement à même le sol. S’il est de type mural, il s’accroche au mur ou au plafond. Mais pour choisir le meilleur brasseur d’air, il est essentiel de pendre en considération certains critères de sélection, parmi lesquels :

  • les conditions d’utilisation
  • la puissance du moteur et la vitesse de rotation
  • les dimensions du brasseur et la taille de l’hélice
  • le bruit de fonctionnement
  • l’inclinaison et l’oscillation
  • la mobilité, la stabilité, la fixation
  • les options (télécommande, minuterie…)
  • le design
  • le prix

Nous détaillons tous ces critères dans les lignes qui suivent. Prenez le temps de lire chaque paragraphe pour être certain de sélectionner le brasseur d’air qui correspond vraiment à vos besoins et à votre budget.

Conditions d’utilisation du brasseur d’air

L’usage de destination d’un brasseur d’air est aussi bien professionnel que domestique. Dans le cadre d’une utilisation domestique, ce ventilateur de sol est idéal pour refroidir l’intérieur de la maison.

Polyvalent et mobile, il se pose à même le sol et se déplace aisément d’une pièce à une autre. Il est donc facile de ventiler une chambre à coucher, un salon ou un bureau. De plus, de nombreux modèles offrent un design qui facilite l’intégration de cet appareil dans une décoration d’intérieur.

Dans un contexte professionnel, le brasseur d’air industriel est destiné à ventiler de grands espaces ouverts afin de répondre à des besoins de refroidissement spécifiques : entrepôt, hangar, usine, bâtiment agricole, salle de spectacles, salle de sport, installation logistique… Dans l’industrie, il ventile les locaux en étant soit posé au sol, soit fixé au plafond.

Le brasseur d’air professionnel est conçu pour fonctionner de manière prolongée et sans encombre dans des environnements qui exigent un matériel robuste. Cet équipement répond ainsi à une exigence commerciale et industrielle en homogénéisant les températures, la pression et l’humidité.

Puissance et vitesse

D’un point de vue technique, il n’y a pas une grande différence entre ventilateur et brasseur d’air, c’est surtout une question de puissance. C’est elle qui détermine l’efficacité du brasseur d’air à brasser un volume important. Il est donc crucial de vérifier ce paramètre.

S’il n’est pas assez puissant, le brasseur d’air ne parviendra pas à ventiler correctement une pièce de grande envergure. L’impression de fraîcheur risque de ne pas être au rendez-vous. En revanche, un petit ventilateur de sol sera suffisant pour rafraîchir une superficie modeste. Selon les références, la puissance varie de 90 à 1000 watts.

Concernant la vitesse, la plupart des brasseurs d’air possèdent au moins deux ou trois allures de rotation : basse, moyenne et élevée. Dans tous les cas, il est souhaitable de disposer de plusieurs vitesses afin d’ajuster au mieux le débit d’air selon les circonstances. Avant de le choisir, pensez à contrôler le nombre de positions sur le sélecteur de l’appareil. Plus il y en a, plus vous pourrez profiter d’un brassage optimal.

Brasseur d'air au sol

Dimensions et taille de l’hélice

Fixé sur un support posé au sol, le ventilateur brasseur d’air occupe peu de place. Son faible encombrement est un atout pour libérer l’espace. Installé au mur ou au plafond, il sait se faire discret. Son diamètre est souvent compris entre 45cm et 60cm. Vérifiez ce paramètre si la place dont vous disposez chez vous est limité.

Notez par ailleurs que la taille de l’hélice entre aussi en ligne de compte dans la puissance du brasseur d’air. Plus son diamètre est grand, plus l’hélice est capable de générer un flux d’air puissant. Cela est d’autant plus vrai si les pales sont en métal (inox, acier…). Une hélice en plastique est susceptible d’être moins performante. Le nombre de pales varie en fonction des modèles, de trois à cinq le plus souvent.


Bruit et silence du brasseur d’air

A notre avis, il est préférable de choisir un brasseur d’air silencieux pour ne pas être dérangé par le bruit, surtout si vous envisagez de l’utiliser la nuit. En le laissant brasser de l’air à basse vitesse, il ne devrait pas vous déranger outre mesure pendant votre sommeil.

De même, s’il est destiné à rafraîchir un bureau dans lequel le personnel doit pouvoir communiquer sans gêne quand il tourne. L’idéal serait évidemment de le tester en magasin avant d’acheter. En allumant le moteur quelques instants, il est facile d’observer comment il brasse de l’air et s’il n’émet pas de nuisances sonores telles que des frottements mécaniques ou des vibrations.

Inclinaison et oscillation

Parmi les options à contrôler avant d’acheter un brasseur d’air, la possibilité de régler l’inclinaison est sans doute la plus importante. Elle permet d’orienter le souffle généré par les pâles de façon optimale. Cela s’avère particulièrement utile si la vitesse de rotation du brasseur d’air est trop puissante pour un flux d’air direct.

Pour éviter de recevoir trop de vent dans la figure ou de voir les papiers du bureau s’envoler dans la pièce, il suffit d’incliner légèrement la tête du brasseur d’air, vers l’avant ou vers l’arrière. On obtient ainsi une brise indirecte qui n’apportera aucun inconvénient aux utilisateurs.

Outre le réglage de l’inclinaison, certains modèles possèdent une fonction oscillante. Cette option offre un balayage continu de la pièce grâce à l’oscillation automatique du brasseur d’air. Elle n’est toutefois pas utile si le flux d’air doit rester focalisé sur un certain endroit. Néanmoins, un brasseur d’air oscillant est une commodité toujours appréciable.

Mobilité, stabilité et fixation

Le brasseur d’air ne pèse que quelques kilos. C’est un atout précieux pour le déplacer aisément. La présence d’une poignée de transport ou de roulettes sur les modèles les plus lourds facilite son déplacement. Une fois positionné au bon endroit, son pied assure une parfaite stabilité.

Regardez cependant si le modèle que vous convoitez respecte ce paramètre. Un brasseur d’air doit offrir la garantie de rester stable en toute circonstance. Si le support est doté de pieds antidérapants, l’appareil témoignera à coup sûr d’une parfaite stabilité au sol.

De plus, certains brasseurs d’air disposent d’une attache murale. Cette option autorise la fixation de l’appareil au mur ou au plafond dans le cas d’un brasseur d’air de type plafonnier.

Brasseur d'air mural

Alimentation, télécommande, minuterie

Le brasseur d’air étant un équipement électrique, il a naturellement besoin d’être branché sur une prise de courant pour fonctionner. Assurez-vous que la longueur du câble d’alimentation est suffisante pour ne pas être pris au dépourvu si vous devez l’installer à une certaine distance de la prise murale.

Si le fil est trop court, une rallonge sera sans doute nécessaire mais les fabricants déconseillent un tel branchement. L’emploi d’une prise multiple n’est pas non plus recommandé. Il est d’ailleurs impératif que cette machine à vent soit reliée à la terre.

Par ailleurs, pensez à l’option range cordon. C’est un avantage astucieux pour ranger le cordon d’alimentation.

Certains brasseurs d’air sont livrés avec une télécommande. Cela permet de placer l’appareil dans un endroit moins accessible ou de le tenir à l’écart. Inutile ensuite de se déplacer pour régler la vitesse et l’orientation du flux d’air. Tout s’opère à distance.

La minuterie est une autre option intelligente pour programmer le démarrage ou l’arrêt du brasseur d’air. Elle peut avoir son utilité en fonction de l’usage prévu.

Style et design du ventilateur de sol

Le ventilateur de sol est un matériel dont l’esthétisme singulier a été particulièrement soigné par les fabricants ces dernières années. Du modèle basique à celui plus sophistiqué, il est commode de trouver un brasseur d’air dont l’apparence visuelle se marie parfaitement avec la décoration intérieure d’une maison ou d’un appartement.

Le consommateur a le choix parmi une grande variété de références. Parmi tous les styles proposés, la finition métal chromé est certainement l’une des plus appréciées.

Ventilateur de sol

Sécurité et protection

Le ventilateur brasseur d’air ne doit présenter aucun danger pour l’utilisateur. Par conséquent, il est prudent de vérifier le respect des normes de sécurité. Ces informations sont indiquées par le fabricant sur la fiche technique. Quelques précautions sont à prendre quand ce ventilateur de sol d’air est en fonctionnement.

Comme il est posé par terre, un enfant peut facilement y avoir accès. Il risque d’être tenté de passer les doigts à travers la grille de protection (parfois appelée corbeille) ou d’y insérer un objet. Il est donc préférable de maintenir le brasseur d’air à bonne distance des enfants mais aussi des animaux domestiques.

A noter que le moteur est équipé d’une protection thermique qui stoppe son fonctionnement en cas de surchauffe. Précisons qu’il n’est pas recommandé de l’utiliser à l’extérieur, dans le jardin par exemple. Enfin, un entretien régulier assure sa longévité.


Prix d’un brasseur d’air

Le prix est un argument décisif dans le choix d’un brasseur d’air. Les composants et les matériaux utilisés pour sa fabrication ont une incidence directe sur le tarif et les performances de l’appareil.

Un brasseur d’air silencieux et efficace affichera souvent un tarif supérieur à un produit d’entrée gamme. Pour les modèles domestiques les prix varient entre 20 et 150 euros. Sur ce marché, les principales marques sont Alpatec, Honeywell, Purline, Taurus, Thomson, Tristar, Trotec… Quant au brasseur d’air professionnel, il est vendu environ 500 euros et davantage s’il est aussi extracteur d’air.

Trouver un brasseur d’air dans le commerce traditionnel n’est pas évident. Les rayons des grandes surfaces ne sont pas toujours achalandés comme il le faudrait pour avoir suffisamment de choix. On en trouve parfois dans les hypermarchés (Auchan, Carrefour, Leclerc…).

Mais en période estivale les ruptures de stock sont fréquentes. Rien ne vous empêche de faire un tour dans un magasin de bricolage ou une enseigne spécialisée (Brico Dépôt, Bricoman, Bricomarché, Bricorama, Boulanger, Castorama, Conforama, Darty, Leroy Merlin, Mr Bricolage…).

Néanmoins, pour palier à ces désagréments, nous vous conseillons plutôt de commander sur internet. Les différents sites e-commerce permettent de comparer les caractéristiques techniques et les prix en quelques clics. De cette façon, il est certain que vous trouverez rapidement le meilleur brasseur d’air pas cher sans perdre de temps.

Entretien d’un ventilateur de sol

Entretenir un ventilateur de sol ne présente pas de difficulté. Toutefois, avant d’intervenir pour le nettoyer, il est important de le débrancher du réseau électrique. Attendez également qu’il refroidisse complètement. Vous pourrez alors le manipuler en toute sécurité.

Pourquoi opérer un entretien régulier du brasseur d’air ? Parce qu’en le nettoyant de temps en temps, vous prolongerez sa durée de vie. Le risque de panne s’en trouvera réduit et son fonctionnement restera optimal.

Dans la suite de cet article, nous vous donnons quelques conseils pratiques qui vous aideront à bichonner comme il faut votre ventilateur de sol. Et n’oubliez pas de relire la notice du constructeur afin de ne pas commettre d’impair lors de son installation et de son entretien.

Nettoyage

Nous l’avons dit, pour conserver un brasseur d’air en bon état de marche, il est important de le nettoyer périodiquement. Pour cela, utilisez un chiffon doux et sec, ou une éponge très légèrement humidifiée.

Retirez la poussière et les éventuelles saletés qui s’accumulent à l’intérieur et à l’extérieur de l’appareil. Prenez garde de ne pas toucher le moteur. L’eau ne doit pas entrer en contact avec les éléments électriques afin d’écarter tout risque d’électrocution et d’incendie.

Ne cherchez pas non plus à démonter les grilles de protection, sauf si le mode d’emploi vous l’y autorise. Certains modèles sont en effet démontables pour faciliter le nettoyage. Ils possèdent des clips de verrouillage et des vis à retirer. Dans certains cas, il est possible d’extraire l’hélice de son logement permettant l’accès à des zones difficilement accessibles autrement.

Brasseur d'air sur le plancher

Les détergents abrasifs, les solvants et les éponges à récurer sont à proscrire. Ils pourraient abîmer les revêtements du brasseur d’air, le métal chromé et le plastique notamment. Vous pouvez cependant employer sans crainte une solution savonneuse comme du liquide vaisselle. Essuyez ensuite soigneusement les surfaces à l’aide d’un chiffon sec.

Naturellement, il est hors de question de plonger tout ou partie de l’appareil dans de l’eau ou un quelconque liquide. Cela concerne notamment le cordon d’alimentation et la fiche électrique. De plus, veillez à ne pas manipuler le brasseur d’air en aillant les mains mouillées.

Lorsque vous avez terminé, ne rebranchez pas le brasseur d’air avant qu’il ne soit parfaitement sec.


Rangement

A la fin de l’été, si vous n’avez plus besoin d’utiliser votre brasseur d’air, nettoyez-le et stockez-le dans un en endroit sec. L’idéal serait de le ranger dans son emballage d’origine. A défaut, il est possible de l’envelopper dans un sac en plastique pour le protéger de l’humidité. Votre matériel pourra ainsi passer l’hiver en ayant l’assurance de redémarrer au quart de tour au retour des beaux jours.

Brasseur d'air dans son carton
Stockez le brasseur d’air dans son carton d’origine

Réparation

Si votre brasseur d’air tombe en panne, ne cherchez-pas à le réparer vous-même. S’il est encore sous garantie, apportez-le au service après-vente du distributeur. Les réparations seront assurées par un professionnel compétent. Si la garantie a expiré, renseignez-vous auprès d’un réparateur agréé. Il vous indiquera le coût de la remise en état. Vous pourrez alors décider de le faire réparer ou d’en acheter un nouveau.

Recyclage

La présence d’un pictogramme sur le brasseur d’air représentant une poubelle barrée indique que l’équipement est soumis au recyclage conformément à la loi. En conséquence, si votre brasseur d’air n’est pas réparable ou si vous souhaitez vous en séparer, ne le jetez pas avec les ordures ménagères. Déposez-le à la déchetterie de votre ville ou confiez-le à un revendeur d’appareils électroménagers habilité à collecter les produits électriques et électroniques usagés.